27 avril 2006

Prague Octobre 2005

Petit périple à Prague !

Prague une ville que je meurs d'envie de visiter depuis des années. Grâce à la grève de la sncm qui nous contraint à annuler notre voyage en Corse ( on a pas perdu au change!) l'opportunité nous est offerte.

En piste donc, et en voiture pour faire près de 1500 km en 2 étapes. 1ère nuit  à strasbourg où l'on flâne juste une heure qui suffit pour nous donner terriblement envie de revenir un de ces 4 pour le marché de Noel. L'ambiance y est vraiment très particulière.
Le voyage en Allemagne est une épopée les autoroutes sont absolument toutes en travaux il y a des déviations partout , c'est à n'y rien comprendre !!!

Dans prague on se débrouille pas trop mal pour trouver notre maison d'hôte , c'est l'hébergement que l'on a choisi dans l'espoir d'être en contact avec la population. L'appartement est situé en plein centre ville , à 200 m de la place principale  : la place de la vieille ville ( je vous épargne le nom tchèque il n'y a même pas les bons caractères sur le clavier!). La dame nous acceuille chez elle,  dans l'escalier nous discutons un peu , elle nous montre notre chambre , splendide et spacieuse , la salle de bain et .... plus rien de toute la semaine. Quelle déception , nous qui voulions discuter et échanger. Malgré le fait que la famile fasse chambre d'hôtes ils tiennent à ne pas avoir de contact et tout le monde s'évitent soigneusement pendant toute la semaine. Quel dommage. Apparement d'après des conversations avec des amis slaves ce n'est pas surprenant cela est dû au caractère de la population  , assez pudique.

Nous voilà dans Prague , une ville MAGNIFIQUE , très riche culturellement et historiquement,  où il fait bon flâner!  Avec les appareils ca appuie sur la gachette!
La vieille ville , Le quartier de mala strana , le chateau, josevof la ville juive, les jardins, l'île kampa, rien ne nous échappe .... côté musée nous avons choisi le musée du communisme , vieillot dans sa présentation mais toujours sidérant. Un autre jour ce sont les quartiers plus excentrés que nous choisirons , changement de décor  les gares routières , les cités , les facs , le stade , la très particulière tour de télévision ....

D'un point de vue culturel ? Nous nous attendions à voir beaucoup plus de traces du communisme , et bien dans le centre de Prague il n'y en a  quasiment pas voir pas du tout.  Elles sont à peine plus visibles dans les quartiers périphériques  : facades défrichées , vieille Lada .... elles sont plus marquées dans les villes alentours c'est perceptible surtout à travers les voitures....
Sinon rien , c'est impressionnant comme le pays a tourné la page , tout doit se transformer tellement vite
là- bas ! Moi j'en aurais le tournis si j'étais tchèque ! Les magasins , les institutions , les modes de vie ... tout s'est METARMORPHOSE , il y a des Mac do a tous les coins de rue et des boutiques clinquantes , les prix affichés des vêtements et chaussures sont les mêmes que chez nous et ce pas uniquement en centre ville .
D'ailleurs c'est un mystère pour nous , sachant que le salaire tchèque moyen est en dessous des 700 euros comment font-ils pour se payer tout ça !!!

J'ai regretté une chose c'est que les Tchèques veulent tellement s'ouvrir au monde et rattrapper le temps qu'ils sont encore plus américanisés que chez nous , ils sont tombés dans l'autre extrème , du coup la ville de Prague perd en authenticité. Le centre est devenu une vitrine à touristes et a perdu de son charme il est malheureusement délaissé par les praguois qui n'ont pas les moyens d'y habiter.
Pour les trouver un tuyau : il faut s'éloigner des rues à touristes et 4 ou 5 rues plus loin on se retrouve dans leurs "tavernes" à eux.

Ce qui demeure encore nettement moins cher c'est de se nourrir. La cuisine Tchèque est goûteuse , de qualité mais elle est copieuse et tient bien au corps  : elle est très souvent à base de viande en sauce.  Elle convient mieux l'hiver que l'été !!! Nous avons mangé de très bonnes spécialités dans les restaurants que nous croisions au détour des rues et nous avons eu la chance de tomber dans des endroits authentiques. 
A ne manquer sous aucun pretexte le fameux goulash ! Autres spécialités les potages en tout genre qui se mangent été comme hiver à midi comme le soir et les famauses knedliky servies en accompagnement.

Retour à la maison, Prague-Macon en un trajet! avec des autoroutes complètement embouteillées et en travaux en Allemagne! On en voyait plus le bout! Heureusement Mathieu nous a reçu comme des princes ! Merci math!   Ouf repos !



Posté par sebillie à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Prague Octobre 2005

Nouveau commentaire